Adoration eucharistique le 1er novembre à Ste Anne

Pour fêter la Toussaint, une adoration du Saint-Sacrement était organisée à l’église Sainte-Anne le 1er novembre de 18h à 20h. Une quinzaine de personnes sont venues se recueillir et adorer dans le silence et la pénombre de l’église où brillait l’ostensoir dans la douce clarté de quelques bougies. L’atmosphère était priante, paisible et chaleureuse. De longs moments de silence étaient séparés par la diffusion d’un chant méditatif.

Par précaution sanitaire, j’ai parfois demandé à certaines personnes de céder leur place après une quinzaine de minutes puisque l’idée était de limiter à 4 le nombre de personnes présentes dans l’église. Chacun s’est montré très compréhensif et reconnaissant.

Plusieurs personnes éloignées de l’Eglise sont venues spontanément, sans savoir qu’il y avait un temps d’adoration eucharistique, pour se recueillir, prier ou allumer une bougie, parce qu’un de leur proche était malade ou décédé. Sur le parvis, j’ai été bouleversé par une femme d’une cinquantaine d’année qui m’a dit l’air égaré et les larmes aux yeux « Mon mari est décédé il y a trois jours, je suis venu chercher quelqu’un à qui parler. ». Heureusement le Père François Goetghebuer était là, et il a pu s’entretenir avec elle dans la chapelle de semaine. Cette personne est ensuite restée un instant pour prier devant le Saint-Sacrement.

Aujourd’hui, des milliers de personnes sont hospitalisées, des centaines de personnes vont probablement mourir dans les jours à venir (173 décès le samedi 31/10/20) et plusieurs personnes viendront probablement « chercher quelqu’un à qui parler » dans nos églises. Nos paroisses ont des églises pour les accueillir, des prêtres et des diacres pour écouter et le Christ réellement présent dans l’Eucharistie, torrent d’amour pour les aimer, les consoler et leur donner l’Espérance. Pourrions-nous ne pas répondre à ces appels à l’aide?

 

Qu’en pensez-vous?

 

«  En adorant, nous donnons au Seigneur la possibilité de nous transformer avec son amour, d’illuminer nos obscurités, de nous donner la force dans la faiblesse et le courage dans les épreuves. » Pape François

« Qu’est ce qui sauvera le monde? Ma réponse est la prière. Il faut que chaque paroisse se tienne au pied de Jésus dans le Saint-Sacrement dans des heures d’adoration. » Sainte Teresa de Calcutta

« La piété n’affaiblit pas la lutte contre la pauvreté ou même contre la misère du prochain. La bienheureuse Teresa de Calcutta est un exemple particulièrement manifeste que le temps consacré à Dieu dans la prière non seulement ne nuit pas à l’efficacité ni à l’activité de l’amour envers le prochain, mais en est en réalité la source inépuisable. » Deus Caritas Est, Benoît XVI

 

Francis Willems (Sacristain)